Blog Naturopathie - Réflexologie - Bien-être - Beauté - Conseils en Nutrition 
Rechercher

Les enfants et l'automne

Dernière mise à jour : 12 févr.


Notre corps sait depuis la nuit des temps suivre l'horloge des saisons et se connecter à l'énergie de la nature.


La plupart des adultes n'écoutent plus leur corps faute d'être dans la course journalière du métro, boulot, enfants, dodo accompagnés du stress quotidien.


Chez les enfants, cette connexion aux saisons est encore préservée. Il suffit de les observer aux printemps car ce sont les premiers à percevoir les premières pâquerettes, et à l'automne à ramasser les premiers marrons.


Les enfants sont en phase avec la nature car ils savent observer.


L'automne se prépare doucement à entrer, la luminosité commence à décliner, les jours raccourcissent, les températures baissent.


Pour les parents, l'automne est synonyme de rentrée scolaire, planning à mettre en place, inscription aux activités, reprise de leur travail mais surtout signe des premiers nez qui coulent avec le retour à la crèche ou à l'école.


Mais est-ce une fatalité ?


Le système immunitaire de l'enfant met environ 5 ans à être opérationnel.


Lorsque bébé était dans le ventre de sa maman, il bénéficiait du système immunitaire de maman. A la naissance, il garde ce cadeau par les anticorps transmis par le placenta.

Après 4 à 6 mois, ces premiers anticorps ne suffisent plus et d’autres anticorps sont nécessaires. Les anticorps se feront par le biais des maladies qu'il attrapera.

Lorsque l'enfant attrape une maladie infantile comme la varicelle, son corps fabrique les anticorps ce qui lui permettra de ne plus l'avoir. Le système immunitaire a une mémoire.


A l'automne il faut chouchouter le système immunitaire et cela passe par un bon entretien de la flore intestinale. Plus celle-ci sera optimale mieux notre défense sera.


Petit rappel, notre microbiote appelé 2ème cerveau compte 100 000 milliards de bactéries qui ne demandant qu'à être bien nourries, c'est à dire varié, bio et de saison.


L'alimentation est la base de notre santé.


Chez les enfants il est primordial de leur offrir une alimentation riche en nutriments et vitamines naturelles.


Tout l'été nous avons eu l'abondance de fruits et de légumes, c'est d'ailleurs la saison la plus facile pour que nos enfants aiment les manger. A l'automne le choix s'amenuise.

Mais ce n'est pas pour autant qu'il faudra diminuer l'apport d'aliments vivants.


Quelques légumes de l'automne : chou-fleur, blette, carotte, navet, courge, poireau, endive, cresson, fenouil, betterave, épinard, ...


Quelques fruits de l'automne : figue, noisette, grenade, kiwi, raisin, pomme, châtaigne poire, kaki, ...


Il est intéressant d'ailleurs d'apporter des probiotiques alimentaires pour enrichir l'alimentation et donc nourrir la flore intestinale. Vous pouvez par exemple leur proposer des légumes lactofermentés, de la choucroute, des jus de kombucha ou kéfir, le pain au levain naturel...)


Si l'alimentation est capable de nous maintenir en bonne santé, elle peut en revanche nous faire tomber malade si elle est pauvre en nutriments, riche en colle ou en sucre.


Les colles sont un excès de mucus qui se transforme en glaire (vous vous rappelez plus haut du fameux nez qui coule ?).

Combien d'enfants à l'automne commencent à avoir ce nez plein et combien le garde tout l'hiver ?


Ces colles proviennent entre autre des céréales raffinées et des produits laitiers, producteurs de mucus.


Tester par vous même :) arrêtez ces deux produits dès les 1er symptômes et vous verrez que vous stopperez la production de mucus.


Lors de rendez-vous de naturopathie pour les enfants, nous revoyons ensemble l'alimentation afin qu'elle soit le mieux équilibrée. Nous faisons un point également sur son sommeil pour l'améliorer si besoin, ses activités car un enfant doit être dans le mouvement, ses émotions lorsqu'elles sont trop difficiles à gérer, son tempérament et son histoire.


Si besoin et en fonction de l'enfant, des complémentations ou des cures de phytothérapie peuvent être proposées.


La naturopathie doit être avant tout et dans l'idéal une approche préventive.


Les changements ne s'opéreront peut-être pas du jour au lendemain mais la prise de conscience fera son chemin petit à petit.

Une habitude met 21 jours à se mettre en place.


Merci de votre visite sur cet article,


Envie de prendre rdv en cabinet ou en visio ?














47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout