Blog Naturopathie - Réflexologie - Bien-être - Beauté - Conseils en Nutrition 
Rechercher

Vision de naturopathie

Dernière mise à jour : 12 févr.


N'oubliez pas que notre corps a un pouvoir d'autoguérion (quand vous vous coupez, la plaie se referme d'elle même) et qu'il est programmé pour se nettoyer de lui même.


Les signes que votre corps exprime sont l'information qu'un ou des organes notamment d'élimination fonctionnent trop ou pas assez et cette expression est là pour nous alerter et nous informer que ses capacités de nettoyage sont faibles.


En naturopathie, les portes de sorties pour que le corps nettoie les surcharges et toxines sont appelées les émonctoires.


Ces émonctoires sont répertoriés en deux groupes : les émonctoires primaires et secondaires.


Vous comprendrez aisément que dès lors que les émonctoires primaires ne font plus correctement leur travail, ce sont les émonctoires secondaires qui prennent le relais.


Et c'est là souvent que nous voyons certains signes arrivés.


Les émonctoires primaires sont les reins, les intestins, le foie, la vésicule biliaire, la peau

Les émonctoires secondaires sont les poumons et ORL, la muqueuse utérine, la peau en second temps.


Voici un exemple d'un enfant jusqu'à son âge adulte pour comprendre comment les relais entre émonctoires primaires et secondaires fonctionnent dans le temps si on ne s'occupe pas de leur vitalité :


- 5 ans : eczéma sec (émonctoire peau)

- 8 ans : apparition de l'asthme (émonctoire poumons)

- 28 ans : lithiase urinaire au niveau des reins

- 35 ans : les émonctoires commencent à moins fonctionner, la maladie s'installe dans un genou développant de l'arthrite


Ce sont les problèmes chroniques qui permettront de constater quel émonctoire est fatigué. C'est la raison pour laquelle que lors du rendez-vous de Naturopathie nous procédons à une anamnèse approfondie pour en connaître les causes.


Pour drainer, je propose un protocole adapté à chaque individu en fonction des problématiques rencontrées, de la nature de la surcharge, de l'état de l'émonctoire, du tempérament naturopathique et de la constitution naturopathique.


Le docteur Salmanoff disait: «La vie est sous-tendue par le mouvement continuel des liquides dans les cellules et entre les cellules. Le ralentissement de ces courants et de ces échanges, c’est la fatigue, la maladie. Leur arrêt, c’est la mort.»




62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout